Comment agit la sophrologie ?

 

La cible de la sophrologie est notre cerveau émotionnel ou cerveau limbique.

 

Il est important de comprendre comment fonctionne votre cerveau, car plus vous serez conscient de la manière dont il vous fait réagir automatiquement, plus vous serez libre et capable de conduire votre vie au lieu de la subir.

 

Notre cerveau humain comprend trois grandes parties :

 

Le cerveau reptilien : réflexes de base et survie physique de l’organisme. Immuable, on ne peut pas agir dessus.

 

Le système limbique (ou cerveau émotionnel) : siège des émotions et de l’apprentissage, de la mémoire. Il est malléable à certaines conditions…

 

Le cortex avec ses deux hémisphères :

Gauche : pensée logique, rationnelle, scientifique, langage, intelligence concrète,  conscience.

Droit : créativité, côté artistique,  pensée abstraite, sensualité, intuition, non verbal, inconscient.

 

Lorsqu’un événement se produit autour de vous, il atteint l’un ou l’autre de vos « cerveaux » :

 

-      Lorsque le reptilien est sollicité, il réagit par réflexe. C’est de lui que nous vient notre instinct de survie.

 

-     Si l’impact atteint le limbique, une émotion va se manifester en vous avec son cortège de réactions physiques (accélération du rythme cardiaque, mains moites, transpiration….)

 

-      Lorsque le cortex réagit et se met à réfléchir, un ensemble de ressentis inconscients apparaît dans votre hémisphère droit, alors que dans l’hémisphère gauche, un discours intarissable fait de pensées, de jugements, de désirs et de refus se met en route.

 

 

 

 

En réalité, les choses sont un peu plus complexes que cela puisque les trois cerveaux interagissent les uns avec les autres.

 

Ils ne voient pas les choses de la même manière et mémorisent les évènements chacun à leur façon.

 

Ainsi, le souvenir d’un évènement unique n’est pas rassemblé dans un seul endroit, mais fractionné, découpé, réparti et emmagasiné dans le cerveau reptilien, dans le système limbique, ainsi que des les hémisphères droit et gauche du cortex.

 

Chaque émotion est comme un puzzle, avec un nombre variable de pièces et des dessins plus ou moins complexes. Lorsque toutes les pièces sont à leur place et que plus rien ne manque, l’émotion disparaît.

 

Réorganiser une émotion revient donc à construire un lien entre les informations réparties dans les différentes zones de notre cerveau.

 

Cette réorganisation est un phénomène naturel connu.

 

Durant la nuit, le cerveau réorganise et stocke efficacement les informations enregistrées la veille.

 

Ne dit-on pas que « la nuit porte conseil » ou que l’on apprend mieux le soir ?

 

Après une bonne nuit de sommeil, vous ne voyez plus du tout les choses de la même façon, souvent même trouvez-vous la réponse évidente à ce qui vous tracassait la veille.

 

 

 

Comment atteindre notre cerveau émotionnel ?

 

Il est impossible de solliciter notre cerveau émotionnel volontairement en état de veille, le cortex et la raison faisant barrage.

 

Pour se laisser apprivoiser, votre cerveau émotionnel a besoin d’être « charmé »…

 

En sophrologie, grâce à la relaxation, à des exercices respiratoires, à des exercices de visualisation,  vous allez atteindre un état modifié de conscience (un état d’endormissement très léger et très agréable, une sorte de rêve éveillé) qui va vous permettre de dépasser les limites conscientes (les barrières du cortex) et accéder à votre cerveau émotionnel.

 

 

Le principal objectif du sophrologue sera alors de vous guider pour agir sur ce cerveau émotionnel afin de lui apprendre à ne plus être acteur du stress mais spectateur et ne plus le subir.

 

N’oubliez pas,  c’est grâce à ce système limbique que vous définissez, reconnaissez et défendez ce qui vous appartient, mais aussi que vous êtes capable d’intégrer une communauté sociale en respectant la hiérarchie, les valeurs ainsi que les us et coutumes du groupe.

 

Votre système limbique a pour objectif d’améliorer votre survie en favorisant la meilleure adaptation possible à l’environnement social.

 

Il est le système dominant de l’affectivité et des processus de la mémoire, le centre de vos émotions et de vos pulsions.

 

Il est le siège de vos jugements de valeur qui exercent une grande influence sur tous vos comportements.

 

Là, se trouvent les racines les plus profondes de votre éducation et de votre culture.

 

Il est aussi le lieu des mécanismes basiques de votre motivation et de vos émotions conscientes ou inconscientes.

 

Le cerveau émotionnel contrôle donc bien votre bien être psychologique mais aussi par conséquent toute une partie de la physiologie de votre corps : le fonctionnement du cœur, la tension artérielle, les hormones (adrénaline, cortisone, endorphine, hormone du stress), le système digestif ainsi que le système immunitaire.

 

Les stress et expériences négatives ou traumatisantes affectent immédiatement notre cerveau limbique engendrant des modifications dans nos comportements, notre façon d’appréhender les choses et à terme notre santé (somatisation).

 

 

 

Prenons un exemple

 

Vous êtes un adulte raisonnable, intelligent, autonome et pourtant vous souffrez d’une peur incontrôlable des araignées.

 

 

 

Nous savons que nous ne pouvons pas intervenir en direct sur notre cerveau reptilien.

 

Vous essayez régulièrement de vous raisonner en vous répétant mentalement tout un tas d’arguments bien choisis pour faire disparaître cette peur… rien à faire… toutes vos belles paroles et votre raison (votre cortex) ne suffisent pas, il manque des pièces à votre puzzle.

 

Vous devez aller voir du côté de votre émotionnel, mais pour cela vous devez passer outre les barrières de votre raison.

 

La sophrologie va vous permettre une approche virtuelle et progressive de votre phobie.

 

Grâce à cela, vous allez reprogrammer votre cerveau pour que cette peur disparaisse.

 

 

Quelques  exemples concrets pour vous montrer la puissance de votre cerveau émotionnel sur votre corps physique:

 

 

Que ressentez-vous dans ces moments là?

 

 

La peur (d’un examen, d’un entretien, d’une situation…) :

 

Dés que vous ressentez ce sentiment, votre cœur s’emballe, votre transpiration est accrue, votre ventre fait des « nœuds », votre gorge devient sèche, vos mains deviennent moites, la tête peut vous tourner, certains sont proches du malaise….

 

La sophrologie va vous aider à préparer positivement ces évènements, à ne plus vivre ces angoisses et ces symptômes si désagréables.

 

La colère

 

Faites le point sur vous… en colère vous montez en température, votre rythme cardiaque s’accélère, tout votre corps se contracte. Vous qui êtes en train d’enrager,  vous serrez les poings, les sourcils, les mâchoires… et en même temps vous avez envie de faire disparaître (plus ou moins radicalement) ce qui vous dérange, vous agace ou vous menace.

 

Si cette émotion est récurrente dans votre vie, vous aurez tendance à développer des palpitations, de l’hypertension, des tensions musculaires, un ulcère…

 

La sophrologie est là pour désamorcer cette montée en pression, vous apprendre à canaliser ce trop plein d’énergie négative.

 

Le bonheur

 

Lorsque vous êtes heureux, vous vous sentez souvent en pleine forme et plein de vie. Plus rien ne semble vous affecter, vous êtes plus fort physiquement et mentalement. Vous vous sentez fier de vous, avez envie de faire mille et une choses. Votre peau est lumineuse, votre teint radieux, vous boostez au maximum votre système immunitaire.

 

La sophrologie encourage à cultiver le bonheur, le contentement, la fierté, l’estime de soi et la sérénité.

 

 

Marie-Claire Laronze 

 

 Devise à vie

 

49 bis, Rue du Rassat

63000 Clermont-Ferrand

  

Tél: 06 83 76 70 57

 

deviseavie@gmail.com

 


 

Véritable entraînement à l'état d'esprit positif,

la sophrologie, telle que je la pratique, est une méthode efficace qui vous amène progressivement à prendre conscience des valeurs positives de l'existence.

 

Vous développez alors naturellement de nouvelles habitudes de vie porteuses d'harmonie avec vous-même et votre environnement.